Le hongrois : plus de 12 millions de locuteurs

Le hongrois, langue finno-ougrienne

La langue hongroise (ou magyar) est une langue agglutinante de la branche finno-ougrienne dont l’origine est à chercher entre la Volga et l’Oural. Le hongrois a emprunté des mots aux langues slaves, au latin, à l’allemand et aux langues turques et indo-iraniennes.

La langue hongroise détient plus de 12 millions de locuteurs à elle seule, soit deux fois plus de locuteurs que toutes les autres langues de sa famille réunies : le finnois, l’estonien, le khanty et le mansi.

Le hongrois est parlé par environ 12,6 millions de personnes (9 780 000 en Hongrie). Cependant, des communautés magyarophones sont également présentes en Roumanie, Slovaquie, Serbie, Ukraine, Autriche, Croatie et Slovénie. L’immigration a aussi élargi la présence d’importantes communautés aux États-Unis, au Canada, en Israël, etc.

Il existe 4 dialectes qui se différencient par leur prononciation :

  • Le paloczen.
  • Le magyar d’au delà du Danube.;
  • Le magyar des bords de la Théiss.
  • Le dialecte des Szeklers, qui vivent en Transylvanie, en Bukovine et en Moldavie.
La Traduction de vos documents en Hongrois avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination, l’agence de traduction pour vos besoins en hongrois.

Les particularités du hongrois

Les règles de prononciation, de l’alphabet et de la ponctuation

Le hongrois dispose de voyelles simples a, e, i, o, u, et de voyelles quiescentes à, è, ì, ö, ù, ü, qui se prononcent en traînant.

  • Il n’y a pas de diphtongues proprement dites.
  • Il y a des sons particuliers : gy, ny, ly, ty, qui ne sonnent pas comme un i, mais comme un j.
  • Dans la prononciation, la rencontre des consonnes est évitée en préposant une lettre euphonique aux consonnes doubles des radicaux étrangers (iskola, du latin scola).
  • Il ne distingue pas les genres et exprime le sexe par un mot distinct.
  • Il n’y a pas de déclinaisons.
  • Les pronoms possessifs et les prépositions s’expriment par des suffixes.
  • L’article est exprimé par “az” ou par “a” (si le substantif qu’il détermine commence par une voyelle ou par une consonne).
  • L’adjectif est invariable quand il précède le substantif qu’il qualifie ; mais s’il le suit et en est séparé par le verbe être, il prend les mêmes flexions que lui.
  • Les noms de famille sont considérés comme des adjectifs. Ils s’énoncent avant les noms de baptême (Bathory Gabor, Gabriel de Bathor).
  • Le comparatif se forme en ajoutant la lettre b à la fin du positif.

Les verbes :

  • Le verbe “avoir” exprimant la possession se rend par le verbe “être” ayant pour sujet le nom de l’objet possédé (un livre est à moi au lieu de j’ai un livre).
  • Le futur dans les verbes ne diffère pas du présent, et le sens seul ou quelque particule fait distinguer les deux temps.
  • L’emploi d’un auxiliaire pour exprimer le futur est relativement récent.
  • Les verbes actifs ont la propriété d’être conjugués de deux manières.
  • Il existe 3 participes : un pour le présent, un pour le passé et un pour le futur.
La Traduction de vos documents en Hongrois avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination vous accompagne pour la traduction de vos documents de/vers le hongrois

Les particularités du hongrois

Les règles de prononciation, de l’alphabet et de la ponctuation

Le hongrois dispose de voyelles simples a, e, i, o, u, et de voyelles quiescentes à, è, ì, ö, ù, ü, qui se prononcent en traînant.

  • Il n’y a pas de diphtongues proprement dites.
  • Il y a des sons particuliers : gy, ny, ly, ty, qui ne sonnent pas comme un i, mais comme un j.
  • Dans la prononciation, la rencontre des consonnes est évitée en préposant une lettre euphonique aux consonnes doubles des radicaux étrangers (iskola, du latin scola).
  • Il ne distingue pas les genres et exprime le sexe par un mot distinct.
  • Il n’y a pas de déclinaisons.
  • Les pronoms possessifs et les prépositions s’expriment par des suffixes.
  • L’article est exprimé par “az” ou par “a” (si le substantif qu’il détermine commence par une voyelle ou par une consonne).
  • L’adjectif est invariable quand il précède le substantif qu’il qualifie ; mais s’il le suit et en est séparé par le verbe être, il prend les mêmes flexions que lui.
  • Les noms de famille sont considérés comme des adjectifs. Ils s’énoncent avant les noms de baptême (Bathory Gabor, Gabriel de Bathor).
  • Le comparatif se forme en ajoutant la lettre b à la fin du positif.

Les verbes :

  • Le verbe “avoir” exprimant la possession se rend par le verbe “être” ayant pour sujet le nom de l’objet possédé (un livre est à moi au lieu de j’ai un livre).
  • Le futur dans les verbes ne diffère pas du présent, et le sens seul ou quelque particule fait distinguer les deux temps.
  • L’emploi d’un auxiliaire pour exprimer le futur est relativement récent.
  • Les verbes actifs ont la propriété d’être conjugués de deux manières.
  • Il existe 3 participes : un pour le présent, un pour le passé et un pour le futur.

Le saviez-vous ?

Illustration le saviez-vous en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.
Illustration le saviez-vous en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.
Illustration le saviez-vous en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.

Quelques proverbes hongrois

Illustration proverbe en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.
Illustration proverbe en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.
Illustration proverbe en Hongrois. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Hongrois.

Discutons ensemble de votre projet de traduction de/vers l’hongrois

Contactez-nous