Le tchèque : plus de 10 millions de locuteurs

Le tchèque, langue slave

Le tchèque fait partie des langues slaves occidentales comme le polonais, le slovaque, le russe, le slovène, le serbo-croate, branche de la famille des langues indo-européennes. Il est principalement parlé en République Tchèque (ou Tchéquie) et compte environ 11 millions de locuteurs.

Le tchèque est très proche du slovaque. En 1918, la Slovaquie a formé avec la Tchéquie un État commun, la Tchécoslovaquie. C’est pourquoi, la plupart des adultes tchèques et slovaques se comprennent mutuellement sans difficulté. Quasiment toute la population était bilingue jusqu’à la disparition de cet État commun à la fin de l’année 1992. Les programmes de télévision communs existent encore aujourd’hui, mais ce n’est pas suffisant pour que les plus jeunes, qui n’ont pas connu cette époque, puissent comprendre facilement le slovaque.

En raison de sa complexité, le tchèque est considéré comme difficile à apprendre, cela provient d’une grande variété dans la morphologie et dans la syntaxe.

  • Les mots (les noms, pronoms et adjectifs) se déclinent selon leur rôle dans la phrase.
  • La grammaire du tchèque et des langues slaves est plus proche des origines indo-européennes que les autres langues indo-européennes, dans lesquelles les déclinaisons se sont appauvries.
La Traduction de vos documents en Tchèque avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination, l’agence de traduction pour vos besoins en tchèque.

Les particularités du tchèque

Les règles de prononciation, de l’alphabet et de la ponctuation

Le tchèque utilise l’alphabet latin, comme le français. Il comprend 32 caractères. Les voyelles existent en forme courte et en forme longue.

  • La forme longue correspond à peu près à la même voyelle prononcée deux fois.

L’adjonction d’un accent circonflexe inversé sur un caractère ou l’ajout d’une apostrophe après un caractère mouille la lettre et correspond en pratique à l’ajout d’un son « i ».

  • a, á, b, c, č, d, ď, e, é, ě, f, g, h, ch, i, í, j, k, l, m, n, ň, o, ó, p, q, r, ř, s, š, t, ť, u, ú, ů, v, w, x, y, z,ž

En ce qui concerne les accents, le tchèque en utilise trois : l’accent aigu réservé à toutes les voyelles (ý, í, á, é, ó, ú), un petit cercle réservé uniquement à la voyelle « u » (ů) et l’accent circonflexe inversé pour certaines consonnes (š, č, ř, ž) et pour la voyelle « e » (ě).

Les voyelles qui portent l’accent aigu ou le petit cercle (ů) sont longues.

Le crochet modifie par contre la prononciation de la lettre : par exemple « s » se prononce comme en français mais « š » se prononce [ch] ; « c » se prononce [ts] ; « č » se prononce [tch] et « ě » se prononce [iè].

  • Les « h » se prononcent.
  • Les mots se prononcent comme ils se lisent. L’accent principal porte sur la première syllabe du mot.

Les combinaisons de voyelles « ou », « au » et « eu » ne se prononcent pas en un son unique comme en français, mais en prononçant chaque voyelle séparément. En fin de mot, les lettres consonnes sont assourdies (ex. un v se prononce f).

La Traduction de vos documents en Tchèque avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination vous accompagne pour la traduction de vos documents de/vers le tchèque.

Les particularités du tchèque

Les règles de prononciation, de l’alphabet et de la ponctuation

Le tchèque utilise l’alphabet latin, comme le français. Il comprend 32 caractères. Les voyelles existent en forme courte et en forme longue.

  • La forme longue correspond à peu près à la même voyelle prononcée deux fois.

L’adjonction d’un accent circonflexe inversé sur un caractère ou l’ajout d’une apostrophe après un caractère mouille la lettre et correspond en pratique à l’ajout d’un son « i ».

  • a, á, b, c, č, d, ď, e, é, ě, f, g, h, ch, i, í, j, k, l, m, n, ň, o, ó, p, q, r, ř, s, š, t, ť, u, ú, ů, v, w, x, y, z,ž

En ce qui concerne les accents, le tchèque en utilise trois : l’accent aigu réservé à toutes les voyelles (ý, í, á, é, ó, ú), un petit cercle réservé uniquement à la voyelle « u » (ů) et l’accent circonflexe inversé pour certaines consonnes (š, č, ř, ž) et pour la voyelle « e » (ě).

Les voyelles qui portent l’accent aigu ou le petit cercle (ů) sont longues.

Le crochet modifie par contre la prononciation de la lettre : par exemple « s » se prononce comme en français mais « š » se prononce [ch] ; « c » se prononce [ts] ; « č » se prononce [tch] et « ě » se prononce [iè].

  • Les « h » se prononcent.
  • Les mots se prononcent comme ils se lisent. L’accent principal porte sur la première syllabe du mot.

Les combinaisons de voyelles « ou », « au » et « eu » ne se prononcent pas en un son unique comme en français, mais en prononçant chaque voyelle séparément. En fin de mot, les lettres consonnes sont assourdies (ex. un v se prononce f).

Le saviez-vous ?

Illustration le saviez vous en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.
Illustration le saviez vous en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.
Illustration le saviez vous en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.

Quelques proverbes tchèques

Illustration proverbe en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.
Illustration proverbe en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.
Illustration proverbe en Tchèque. Eu Coordination agence de traduction de/vers le Tchèque.

Discutons ensemble de votre projet de traduction de/vers le tchèque

Contactez-nous