Le catalan : plus de 9 millions de locuteurs

Le catalan, langue romane

Le catalan est une langue romane, issu du latin vulgaire. Le Catalan fait partie des langues occitano-romanes avec quelques caractéristiques des langues ibéro-romanes en termes de morphologie de syntaxe. En revanche, au niveau de la phonétique et du lexique, le catalan est plus proche du groupe gallo-roman.

Le catalan est reconnu comme langue officielle au même titre que l’espagnol dans les principaux territoires d’Espagne et est parlée en :

  • Catalogne (Barcelone)
  • Communauté valencienne
  • Îles Baléares
  • Frange d’Aragon
  • Andorre (langue officielle depuis 1993)
  • France (région de Perpignan)
  • Italie (Alghero en Sardaigne)
La Traduction de vos documents en Catalan avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination, l’agence de traduction pour vos besoins en catalan.

La Traduction de vos documents en Catalan avec Eu Coordination, agence de Traduction et d'Interprétation.

Eu Coordination vous accompagne pour la traduction de vos documents de/vers le catalan.

Les particularités du catalan

Les règles de prononciation, de l’alphabet et de ponctuation

Le catalan présente des caractéristiques propres tant aux langues gallo-romanes qu’aux langues ibéro-romanes.

La consonne palatale initiale notée [ll] dans le système graphique: la lluna (la lune), la llengua (la langue), la lliço (la leçon), la llet (le lait), un llibre (un livre), etc.

Contrairement au français qui termine ses mots avec une voyelle nasale [voyelle + n], le catalan n’utilise que la voyelle :

  • Pour le latin : vinum = « vin » (français) mais « vi » (catalan).
  • Pour le latin : bonum = « bon » (français) mais « bo » (catalan).
  • Pour les mots : « catalan » = « català », « Perpignan » = « Perpinyà », « la main » = « la mà », « le jardin » = « el jardi », etc.
  • Présence de nombreuses diphtongues, écrites comme -ou, -au et -eu.

L’orthographe

En plus du [l] palatal représenté par le graphème [ll] (la lluna, la llengua, etc.), il existe d’autres exemples caractéristiques de l’orthographe catalane :

  • Le [n] palatal représenté en français par le graphème [gn] en catalan = [ny], pour les mots : disseny (dessin), juny (juin), alemany (allemand) ou Carlemany (Charlemagne)
  • [ig] = noter les consonnes fricatives [tch] et [dj], comme dans le nom de famille Puig prononcé [poutch], qui est un peu en Catalogne l’équivalent du « Dupont » français.
  • [ç] (lliço, Renaixença), a la même sonorité qu’en français [ss]
  • Les voyelles [a] et [e] = valeur neutre assez proche du « e muet » français. Au pluriel et en fin de mot, le [a] non tonique s’écrit [e] sans affecter la prononciation : l’aventura > les aventures; la llengua > les llengües.
  • La voyelle [o] : position tonique, ce graphème est toujours prononcé [o] ou [ò]. Position non tonique = [ou], aucune apparition dans l’orthographe : obert = ouvert, tornavis = tournevis, …

Le vocabulaire

Il est constitué de termes proches du français et de l’occitan (soit le gallo-roman).

  • Cat. malgrat, fr. malgré, esp. a pesar de.
  • Cat. encara, fr. encore; esp. aun/todavia.
  • Cat. doncs, fr. donc; esp. pues/luego.
  • Cat. vers, fr. vers, esp. hacia.

Plus proche de l’espagnol :

  • « Merci » se dit « mercé » en occitan, mais « gracias » en espagnol et « gràcies » en catalan.
  • « Bonjour » se dit « bonjorn » en occitan, mais « buenos días » en espagnol et « bon dia » en catalan.

Le saviez-vous ?

Quelques proverbes catalans

Discutons ensemble de votre projet de traduction de/vers le catalan

Contactez-nous